|

Aidez-moi à choisir

Aidez-moi à choisir des disques durs et des disques SSD

Plusieurs gammes de disques durs et de disques SSD sont disponibles pour répondre aux besoins divergents des clients professionnels. À savoir :
Disques SSD : un support de stockage rapide pour les E/S aléatoires

Disques SAS 10 000 et 15 000 tr/min : performances et disponibilité pour des applications aux performances optimisées

Disques durs SAS et SATA d’entreprise Nearline : capacités élevées et rapport $/Go exceptionnel pour des applications aux capacités optimisées

Disques d’entrée de gamme : les disques les plus abordables, utilisés pour les applications impliquant une faible utilisation et un nombre total de disques limité. En raison de restrictions d’utilisation, ces disques sont disponibles dans un petit nombre de systèmes et de configurations
En tant qu’utilisateur de systèmes pour l’entreprise, vous êtes particulièrement préoccupé par la sécurité de vos données et par la fiabilité du support de conservation de ces données.

Dell fait passer ses offres de disques durs et de disques SDD d’entreprise par un processus de validation rigoureux, avant de les ajouter à ses gammes de systèmes de stockage et de serveurs. En matière de performances, de cycles d’utilisation, de temps de fonctionnement entre deux pannes (MTBF) et de vibrations rotationnelles (des considérations nécessaires aux environnements d’entreprise), Dell impose des caractéristiques techniques strictes pour ses disques. Ces conditions exigeantes doivent être remplies avant toute commercialisation des disques.

Les disques durs pour les solutions de serveur et de stockage d’entreprise Dell sont disponibles en plusieurs catégories : caractère stratégique/performances optimisées, essentiel à l’activité/capacités optimisées et entrée de gamme. Les nouvelles catégories comprennent des disques adaptés aux données utilisées moins fréquemment et aux données stockées à des fins d’archivage. Dell évalue ces catégories pour les inclure dans ses offres de disques durs.

De manière générale, les disques durs à caractère stratégique (Mission Critical ou MC) ou aux performances optimisées (disques SAS 10 000 et 15 000 tr/min) sont utilisés pour les applications exigeant la fiabilité et les performances les plus élevées qui soient. Les disques durs essentiels à l’activité (Business Critical ou BC) ou aux capacités optimisées (disques durs SATA et SAS Nearline 7 200 tr/min) procurent des capacités bien plus élevées, mais sont moins fiables et moins performants que les disques durs à caractère stratégique (Mission Critical).

Le secteur des disques durs à caractère stratégique (Mission Critical) s’oriente vers les disques durs de 2,5 pouces ou au format compact uniquement. Les disques durs de 3,5 pouces ou grand format ont atteint leur capacité maximale (600 Go). Ils ne seront plus développés et leur production cessera dans un futur proche. Les disques durs MC de 2,5 pouces sont avantageux par rapport à ceux de 3,5 pouces dans la plupart des cas, et ces avantages iront en se renforçant à l’avenir, à mesure que se poursuit le développement des disques durs MC de 2,5 pouces.

Pour les clients qui s’intéressent aux configurations standard pour serveurs Dell™, nous recommandons de privilégier les disques durs de 2,5 pouces à 10 000 et 15 000 tr/min par rapport à ceux de 3,5 pouces à 15 000 tr/min.

Une transition fondamentale se produit actuellement dans le secteur du disque dur. La taille standard d’une unité de base de données (un secteur sur le disque) est en train de passer de 512 octets à 4 Ko. Fort heureusement, il existe des moyens qui permettent de continuer à gérer la taille du secteur de 512 octets à l’avenir, mais tous les disques devront à terme avoir une capacité standard de 4 Ko. Vous trouverez ci-dessous des informations sur cette modification et sur ce qu’un utilisateur doit envisager :
  • Entamée par les entreprises de disques durs à la fin de l’année 2009, allant en s'accélérant en 2010 et atteignant le grand public en 2011 pour les disques durs client, la migration de la taille de secteur de 512 octets a permis d'atteindre une taille de secteur plus grande et plus efficace de 4 096 octets, généralement appelée secteurs 4K et à présent appelée Format avancé par IDEMA (International Disk Drive Equipment and Materials Association)(en anglais). Les disques durs d'entreprise sont également en train de migrer vers ce format, mais l'adoption de cette technologie se fera plus lentement. Le premier disque dur d'entreprise au format avancé est devenu disponible en 2012, avec un nombre limité en 2013 et une distribution plus générale en 2014 et au-delà.
  • Les clients utilisent les applications et les systèmes d’exploitation/systèmes de fichiers construits sur 512 octets (512n) depuis des dizaines d’années. Cette évolution vers une taille de secteur de 4 Ko aura un impact sur les piles logicielles et se traduira par un travail de validation supplémentaire ainsi que par une possibilité de modifications structurelles apportées aux logiciels en cours de transition. Les nouveaux disques durs haute capacité ne seront pas créés au format 4 Ko. En raison du fait que les clients risquent de faire preuve de réticence à l'égard d'un changement si rapide, un modèle d'émulation de ces disques est en cours de création : le disque dur sera construit à l'aide la technologie 4 Ko, mais autorise un adressage de 512 octets et le transfert au niveau de l'interface. Ces disques sont appelés 512e. 
  • Vous trouverez ci-dessous un tableau décrivant ces concepts :
    Type de formatOctets par valeur de secteurOctets par valeur de secteur physique
    512n512512
    512e5124 096
    4 Kn4 096 4 096
  • Étant donné que le disque 512e doit effectuer un travail supplémentaire pour la lecture et l’écriture des blocs de 512 octets dans un secteur de 4 Ko, il risque d'y avoir des conséquences sur les performances. Ces performances peuvent être réduites par la mise en tampon et cache utilisée par les disques. Toutefois, ces techniques peuvent être complètement dépassées par une utilisation excessive. Afin d’éviter cette condition, les clients doivent absolument utiliser des ajouts aux systèmes d’exploitation et pilotes et éventuellement des applications qui forcent le démarrage de la lecture ou de l’écriture sur les limites d’adressage de 4 Ko

L’offre de disques durs Dell renferme des disques 512e et 512n et des disques au format 4 Kn. Le format 512n est disponible pour les clients qui souhaitent garder le même type de lecteur qu’ils utilisent depuis longtemps. Les disques 512e fournissent une taille de secteur de 512 octets pour les capacités qui ne sont pas disponibles au format 512n. Les disques au format 4 Ko sont destinés aux clients qui souhaitent adopter la version haute capacité et la plus récente des disques durs et à ceux qui se préparent à suivre la future direction du secteur du disque dur.

Dell propose différentes solutions SSD pour répondre aux différents besoins des clients. En tant que classe de produits, les disques SSD d’entreprise se différencient des disques SSD clients ou grand public en termes de fiabilité, de performances et d’architecture. Alors que les disques SSD grand public tels que ceux utilisés dans les ordinateurs portables sont spécialement conçus pour les charges de travail grand public, la rigidité et l’autonomie de la batterie, les disques SSD de niveau entreprise sont conçus autour des besoins d’E/S (entrée/sortie) des applications d’entreprise, avec pour priorités les performances des E/S aléatoires et la fiabilité.

Comprendre les principes fondamentaux des disques SSD de niveau entreprise permet aux clients de prendre des décisions avisées lorsqu’ils comparent les solutions qui s’offrent à eux :
Surprovisioning : le talon d’Achille des disques SSD reste leurs performances en écriture. Pour réécrire dans une zone d’un disque SSD qui a déjà été écrite, les données doivent être effacées puis réécrites. Afin de surmonter en partie ce problème de mauvaises performances en écriture, tous les disques SSD d’entreprise Dell présents sur les systèmes Dell PowerEdge et Dell Storage utilisent la pratique du surprovisioning de mémoire Flash. Celle-ci maintient la capacité de mémoire Flash native au-delà de la capacité définie par l’utilisateur et utilise l’espace supplémentaire comme une sorte de bloc-notes pour inscrire rapidement les données en écriture des applications dans des zones de mémoire Flash qui ont déjà été effacées. Les disques SSD effectuent le nettoyage de cet espace Flash en surprovisioning à des moments qui n’auront en général pas d’incidence sur les performances des applications.

Endurance en écriture : l’endurance en écriture correspond au nombre de cycles d’écriture/effacement qu’un bloc de mémoire Flash peut réaliser avant que le support de stockage ne devienne non fiable. En raison de la grande variété de charges de travail et de besoins en lecture/écriture qu’on trouve au sein des datacenters, Dell propose différents disques SSD d’entreprise présentant des scores d’endurance variables afin que les clients puissent concevoir la solution la mieux adaptée à leurs besoins.

Vous trouverez ci-dessous les différentes catégories (couloirs) de disques SSD d’entreprise que propose Dell :
Ecriture intensive (WI) : conçus pour les charges de travail présentant un rapport lecture/écriture de 50/50, ces disques offrent la meilleure endurance. Ils sont par exemple adaptés aux charges de travail HPC, de journalisation de base de données ou de mise en cache.

Utilisation mixte (MU)
: conçus pour les charges de travail présentant un rapport lecture/écriture de 70/30, ces disques offrent une endurance moyenne. Ils sont par exemple adaptés aux charges de travail de messagerie/courrier électronique, OLTP ou de commerce en ligne.

Lecture intensive (RI)
: conçus pour les charges de travail un rapport lecture/écriture de 90/10, ces disques offrent une faible endurance. Ils sont par exemple adaptés aux charges de travail de Data Warehousing, de diffusion multimédia ou de VOD.

Optimisation pour le démarrage (Boot)
: offrant les niveaux de capacité et de coût les plus bas, ces disques SSD sont conçus pour être utilisés en tant que périphériques de démarrage dans des serveurs. Ils présentent une endurance très basse.

Interface hôte :
les disques SSD d’entreprise Dell prennent en charge trois types d’interface hôte :

Disques SSD SATA : ces disques sont basés sur l’interface SATA standard. Ils fournissent des performances raisonnables pour les serveurs d’entreprise.

Disques SSD SAS : ces disques
sont basés sur l’interface SAS standard. Ils associent des niveaux supérieurs de fiabilité, d’intégrité des données et de capacité de récupération des données en cas de panne, ce qui en fait une excellente solution pour les applications d’entreprise.

Disques SSD PCIe :
le disque SSD PCIe Dell PowerEdge Express Flash est un périphérique de stockage SSD hautes performances qui permet d’atteindre des performances d’E/S jusqu’à 500 fois plus élevées qu’avec les disques durs mécaniques traditionnels.