Plastiques issus des océans : œuvrer pour le bien de notre planète
Selon certaines estimations (en anglais), pas moins de 86 millions de tonnes de plastiques polluent actuellement nos océans, représentant un total de plus de 5 000 milliards de morceaux de plastique. La plupart de ces morceaux de plastique mesurent moins de 5 mm.

En effet, le plastique se décompose en morceaux de plus en plus petits (contrairement aux idées reçues, il ne se décompose jamais complètement).

Plastiques issus des océans

Ces chiffres sont presque invérifiables et le problème est lourd de conséquences :

  • Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont rejetées dans la mer.
  • À certains endroits, on trouve 26 fois plus de particules de plastique que de planctons
  • Toute personne qui consomme une « quantité moyenne » de fruits de mer ingère quelque 11 000 particules de plastique par an
Dell veut mettre un terme à cette spirale négative en assurant le recyclage des plastiques qui polluent la mer. À cette fin, nous sommes en train de créer la première chaîne logistique commerciale d’envergure internationale faisant appel à des plastiques issus des océans. Nous traitons des plastiques collectés sur des plages, dans des cours d’eau et des zones littorales afin de les utiliser dans le cadre d’un nouveau système d’emballage pour l’ordinateur portable 2 en 1 XPS 13 dans le monde entier. Ce projet pilote initial évitera le rejet de plus de 7 tonnes de plastiques dans l’océan.

 
Infographie : Les dangers des plastiques dans les océans
Plus de 5 000 milliards de particules de plastique flottent à la surface de nos océans. C’est un problème, et un problème de taille.

En savoir plus (en anglais)
Infographie sur les plastiques dans les océansInfographie : Comment Dell collecte et recycle les plastiques
Nous retirons les plastiques de la mer avant qu’ils ne se décomposent. Découvrez comment nous nous y prenons.

En savoir plus (en anglais)
Infographie sur le traitement des plastiques issus des océans
Livre blanc : Identifier la source des plastiques qui polluent les océans
Où Dell récupère-t-il ses matières plastiques issues des océans ? Ce livre blanc explique où nous collectons les déchets plastiques.

Lire le livre blanc (en anglais)
Livre blanc sur les matières plastiques des océansVidéo : Dell et la Fondation Lonely Whale font équipe
L’acteur Adrian Grenier, la Fondation Lonely Whale et Dell collaborent dans le cadre de la revalorisation des plastiques repêchés dans nos océans.

Regarder la video (en anglais)
Adrian Grenier

Le fonctionnement est simple :
Des entrepreneurs du ramassage des déchets, des groupes de bénévoles et des organismes professionnels spécialisés dans le recyclage collectent les plastiques, qui sont agglomérés et triés à l’aide de différents systèmes de traitement des déchets. Une fois les plastiques traités et raffinés (pour garantir un approvisionnement propre), Dell les mélange à d’autres plastiques PEHD recyclés selon un rapport de 1:3. L’utilisation de telles proportions garantit que les impuretés des plastiques issus des océans n’affectent pas la qualité ou la composition chimique du plastique final. La résine obtenue est composée entièrement de plastiques recyclés, 25 % d’entre eux provenant des océans.

Symbole signalant l’utilisation de plastiques issus des océans

Le mélange est alors moulé pour produire des emballages de protection sur lesquels sont apposés l’illustration ci-dessus et le symbole de recyclage nº 2. Les emballages de protection, lancés pour commencer avec l’ordinateur portable 2 en 1 XPS 13, sont recyclables dans le cadre du tri sélectif dans de nombreux endroits, ce qui contribue à garantir la viabilité du matériau dans l’économie. Les emballages de protection seront utilisés dans le monde entier et le programme initial permettra d’éviter le rejet de plus de 7 tonnes de plastiques dans les océans. Nous entendons atteindre les 90 tonnes d’ici 2025 et nous continuerons à chercher des moyens d’exploiter ce matériau dans nos emballages et nos produits.

Comment Dell s’est-il retrouvé impliqué dans le recyclage du plastique issu des océans ?
L’acteur et entrepreneur Adrian Grenier, premier ambassadeur de Dell pour les questions environnementales, nous a aidés à prendre la pleine mesure des problématiques actuelles liées à l’état des océans. Nous avons collaboré pour la première fois avec lui et la Fondation Lonely Whale dans le cadre du projet « Cry Out – The Lonely Whale VR Experience », une expédition sous-marine en réalité virtuelle de trois minutes créée par 3D Live à l’aide des technologies Dell Precision, Alienware, AMD et HTC. L’expérience est semblable à une attraction : les participants ont l’impression de plonger dans les profondeurs de l’océan et sont accueillis par des bancs de poissons, mais aussi par des nappes de déchets plastiques et le bruit assourdissant des sondes sismiques.
Le problème de pollution était particulièrement préoccupant et nous avons commencé à chercher ensemble des moyens de changer les choses.

Notre pipeline d’idées d’emballages innovants semblait un point de départ tout naturel.

Dell s’emploie depuis longtemps à réduire l’impact des emballages en optimisant leur taille et en se tournant vers des matériaux durables.
 
Nous cherchons de plus en plus à nous inscrire dans une démarche circulaire, selon laquelle les déchets d’une personne peuvent devenir une matière première pour quelqu’un d’autre. Cela permet de conserver les matériaux dans l’économie au lieu qu’ils se retrouvent dans des déchetteries.
Lonely Whale 
Dell a fait de l’adoption d’une approche d’économie circulaire une priorité. Nous avons commencé à travailler avec des matériaux composés d’éléments recyclés il y a plus de 10 ans et nous continuons de bâtir une chaîne logistique mondiale axée sur la durabilité à grande échelle. L’utilisation de matériaux recyclés issus de nos opérations de reprise, achetés auprès d’organismes de recyclage ou récupérés à partir d’autres flux de matériaux généralement considérés comme des déchets nous aide à mettre un terme à la mise en décharge systématique des déchets en fin de vie qui caractérise depuis trop longtemps l’économie mondiale.

Les plastiques issus des océans sont un exemple parfait de la manière dont une démarche circulaire peut être appliquée à une ressource. Si les plastiques se retrouvent dans l’océan, ils se décomposent en petits morceaux. Les chances de les récupérer s’amenuisent alors considérablement, avec des répercussions écologiques désastreuses. C’est le cas par exemple d’une grande partie du contenu des grands vortex de déchets des océans, des zones tourbillonnantes de déchets décomposés qui deviennent trop contaminés pour être utilisables actuellement.

Lorsque nous utilisons des plastiques collectés sur les plages, les rivages, dans les cours d’eau et les zones littorales, nous les réintégrons dans l’économie et les empêchons de se décomposer et d’aggraver une situation déjà plus qu’alarmante. Cela nous procure une ressource abordable, crée des emplois pour les recycleurs, offre aux autres un modèle à suivre et nous aide à endiguer le vaste problème lié au rejet de plastiques dans les océans.

Que pouvez-vous faire ?
Bien que nous soyons enthousiastes à l’idée d’appliquer cette solution à d’autres emballages (et potentiellement à certains produits), nous sommes conscients que nos efforts sont une goutte d’eau dans la mer. C’est pourquoi nous prenons les mesures qui suivent et vous invitons vous et votre entreprise à vous joindre à nos efforts :
  • Si Dell peut faire cela, les autres entreprises le peuvent, elles aussi. Et c’est ainsi que nous pourrons avoir un véritable impact. En partenariat avec la Fondation Lonely Whale, Dell va réunir un groupe de travail pour s’attaquer au problème des plastiques des océans à grande échelle. La mission principale de ce groupe sera de réfléchir à des solutions de chaîne logistique évolutives pour restreindre la pollution de la mer par les plastiques, d’identifier et d’éliminer les obstacles, et de partager des pratiques d’excellence en matière de réutilisation commerciale de ces plastiques. Si votre entreprise ou organisation souhaite participer, n’hésitez pas à nous contacter.
  • Recherchez des produits fabriqués à partir de matériaux issus du recyclage. Le plastique vierge utilise environ 8 % des réserves mondiales de pétrole. En faisant appel à des plastiques recyclés, nous devenons moins tributaires de ressources « linéaires » qui ne peuvent pas être régénérées, tout en veillant à exploiter pleinement le potentiel des matières plastiques que nous avons déjà créées.
  • Vous trouverez les ordinateurs portables 2 en 1 Dell XPS 13 dont les emballages de protection sont fabriqués à partir de plastiques issus des océans ici ou dans les magasins Best Buy.