Aidez-moi à choisir : disques durs et disques SSD

À titre d’utilisateur de systèmes d’entreprise, vous êtes surtout préoccupé par la sécurité de vos données et la fiabilité du support sur lequel elles sont stockées.

Dell soumet ses disques durs d’entreprise et ses disques SSD à un processus de validation rigoureux avant d’envisager de les ajouter à sa gamme de serveurs et de systèmes de stockage. Dell impose des exigences rigoureuses pour ses disques durs concernant les performances, les facteurs d’utilisation, le temps moyen entre les pannes (MTBF) et les vibrations dues à la rotation, exigences qui sont toutes nécessaires pour un environnement d’entreprise. Les produits évalués doivent respecter ces exigences strictes avant d’être proposés aux clients.

La performance et le coût varient selon les disques durs et de disques SSD proposés. Veuillez consulter les onglets ci-dessous pour évaluer l’incidence dans vos applications.

Il existe différents types de disques durs et de disques SSD qui répondent aux besoins variés des clients en entreprise. En voici quelques exemples :

disques SSD SAS, Value SAS et SATA :
support de stockage rapide pour des E/S aléatoires;

disques SAS à 10 000 et à 15 000 tr/min :
performance et disponibilité pour optimiser la performance des applications;

disques durs SATA et SAS de 7 200 tr/min : capacité de stockage élevée et excellent rapport coût par Go pour optimiser la capacité des applications;

disques d’entrée de gamme : disques moins chers utilisés pour des applications associées à une faible utilisation et à un nombre limité de disques. En raison des restrictions quant à l’utilisation, ces disques ne sont offerts que dans un petit nombre de systèmes et de configurations.

Il existe différents types de disques durs pour les produits de stockage et de serveurs Dell Enterprise, notamment les disques à caractère stratégique (10 000 tr/min et 15 000 tr/min) et à performances améliorées de même que les disques pour les opérations d’affaires (7 200 tr/min) à capacité améliorée.

En règle générale, les disques durs à caractère stratégique (MC) ou à performances améliorées (SAS à 10 000 tr/min et à 15 000 tr/min) sont utilisés pour les applications demandant une fiabilité et une performance élevées et ne sont proposés qu’en format compact de 2,5 po. Les disques durs pour les opérations d’affaires (BC) ou à capacité améliorée (disques SAS de proximité et SATA à 7 200 tr/min) offrent une capacité supérieure, mais leur fiabilité et leurs performances sont inférieures aux disques à caractère stratégique. Ils sont proposés en format compact de 2,5 po et en grand format de 3,5 po. Une transition fondamentale se produit actuellement au sein de l’industrie des disques durs. La taille standard d’une unité de données de base (un secteur du disque) est en voie de passer de 512 à 4 096 octets. Heureusement il est possible de conserver la taille de secteur de 512 octets, de sorte que les deux tailles soient disponibles à l’avenir. Vous trouverez ci-dessous des renseignements concernant ces ajouts et ce que les utilisateurs devraient prendre en considération :

  • À la fin de 2009, les fabricants de disques durs ont amorcé la transition de la taille de secteur traditionnel de 512 octets vers une taille de secteur plus grande et efficace de 4 096 octets, connu généralement sous le nom de taille de secteur 4K et désormais appelé « format avancé » par IDEMA (International Disk Drive Equipment and Materials Association). Cette transition s’est poursuivie en 2010 et a atteint le grand public en 2011, pour ce qui est des disques durs clients. Les disques durs d’entreprise passent également à ce nouveau format. Cependant, l’adoption sera lente. Les premiers disques durs d’entreprise de format avancé ont été lancés sur le marché en 2012 et ont connu une distribution limitée en 2013, puis une distribution plus large en 2014 et par la suite.
  • Les clients utilisent des applications et des systèmes d’exploitation ou des systèmes de fichiers de 512 octets (512n) depuis des décennies. Cette transition vers une taille de secteur de 4 096 octets aura une incidence sur ces piles logicielles et occasionnera des efforts de validation additionnels et possiblement des changements de la structure logicielle. De nouveaux disques d’une capacité supérieure devront être créés dans ce format de 4 096 octets. Comme certains clients peuvent hésiter à s’adapter rapidement à un tel changement, un modèle d’émulation de ces disques a été créé. Ce modèle est conçu selon la technologie 4K, mais offre la technologie d’adressage et de transfert de 512 octets au niveau de l’interface. Ces disques sont appelés 512e.
  • Vous trouverez ci-dessous un tableau décrivant ces concepts :

type de format

valeur d’octets par secteur

valeur d’octets par secteur physique

512n

512

512

512e

512

4 096

4Kn

4 096

4 096



  • Il y a un grand nombre d’aspects des systèmes informatiques modernes qui assument que certains secteurs sont toujours au format 512 octets. Dell propose des disques durs 512n, 512e et de format 4Kn. Le format 512n est proposé aux clients soucieux de conserver le même type de disque que celui qu’ils ont utilisé au fil du temps. Les disques 512e comportent une taille de secteur de 512 octets qui offre des capacités que les disques 512n n’offrent pas. Les disques de format 4Kn sont parfaits pour les clients qui souhaitent adopter les disques les plus récents offrant la plus grande capacité sur le marché et pour ceux qui se préparent pour l’avenir de l’industrie des disques durs. Veuillez noter que le secteur d’adressage de 512 octets continuera à être un format reconnu et pris en charge pour de nombreuses années à venir. La part des disques au format 4Kn pourrait demeurer faible et les plus récents disques durs offrant la plus grande capacité, en ce moment et sur le calendrier de lancement, seront aussi proposés dans les formats de secteur de 512e.


Disques durs 512e aux performances améliorées intégrées aux 13e et 14e générations

  • À la fin du mois d’avril 2017, Dell a lancé un nouveau disque dur SAS 512e 12 Gbit/s de 2,5 po et 900 Go à 15 000 tr/min avec une mémoire cache améliorée pour accroître la performance de lecture en plus de la mémoire cache d’écriture avancée standard à cette gamme. La mémoire cache évoluée TurboBoost™ (marque de commerce de Seagate Inc) a été la plus importante amélioration en matière de performance de Seagate en vue de normaliser la conception des disques durs performants pour les entreprises (10 000 tr/min et 15 000 tr/min de vitesse de rotation). Ce nouveau disque 512e intègre de petit volume de eMLC NAND en tant que mémoire cache, ce qui réduit la latence pour un offrir un temps de réponse largement plus rapide et plus prévisible. Plutôt que de créer des solutions de stockage avec une combinaison de disques durs et de SSD, la technologie TurboBoost offre souvent le meilleur des deux mondes. À tout le moins, la technologie TurboBoost peut améliorer la productivité de travail générale par la disponibilité grandement améliorée des données chaudes (données le plus souvent sollicitées par l’hôte) à réduire significativement le temps de réponse E/S par seconde.
    • Les données les plus sollicitées sont copiées à partir d’un support magnétique jusqu’à une mémoire cache NAND. Les demandes subséquentes faites par l’hôte pour ces données peuvent ensuite être remplies beaucoup plus vite à partir de la mémoire Flash que d’un plateau magnétique tournant (support ou disque). À mesure que la mémoire cache se remplit, les données moins sollicitées sont retirées de la NAND pour accueillir plus de données alors que les fichiers originaux demeurent accessibles sur le support disque en cas de besoin. Grâce à la technologie TurboBoost, la latence de recherche et de rotation qui fait partie d’un processus de lecture de disque traditionnel disparaît puisque si les données demeurent dans la NAND, le support tournant n’est pas sollicité.
  • Les avantages de la mémoire cache améliorée du disque dur varient selon l’application : plus la charge de travail est élevée, plus elle est efficace. Idéale pour la création de nouveaux serveurs à hautes performances, pour la gestion de plusieurs transactions rapidement ou pour les changements de dernière minute, puisque la fonctionnalité est constamment active et ne requiert aucune activation de la part de l’hôte.
    • Infrastructure de postes de travail virtuels (VDI)
    • Traitement de transactions en ligne (OLTP)
    • Serveurs Web
    • Petite requête de base de données
    • Charges de travail Exchange
    • Tâches aléatoires de lecture ou d’écriture

Pour de plus amples renseignements sur les résultats de performances selon la capacité du disque, veuillez consulter ce document de comparaison.

Vous trouverez ci-dessous les catégories de disques SSD pour entreprise offerts par Dell EMC :

  • Écriture intensive : charges de travail de lecture ou d’écriture 50/50 avec l’endurance la plus élevée. Cela est généralement recommandé pour l’exécution de charges de travail de CHP, d’enregistrement sur des bases de données et de mise en antémémoire.
  • Utilisation mixte : charges de travail de lecture et d’écriture 70/30 avec endurance moyenne. Cela est généralement recommandé pour l’exécution de charges de travail de courriels/messagerie, d’OLTP et de commerce électronique. 
  • Lecture intensive : charges de travail de lecture et d’écriture 90/10 avec faible endurance. Cela est généralement recommandé pour l’entreposage de bases de données, la diffusion en continu de contenu multimédia et les charges de travail de vidéo sur demande.
  • Optimisés pour le démarrage (amorçage) : disques durs au coût le plus bas et à capacité réduite conçus pour être utilisés comme périphérique d’amorçage dans les serveurs. Faible endurance. Convient à toutes les charges de travail.
Interface hôte : les disques SSD pour entreprise Dell EMC prennent en charge les options d’interface hôte suivantes :
  • Disques SSD SATA : les disques SSD SATA sont basés sur les standards actuels de l’interface SATA. Les disques SSD SATA offrent des performances raisonnables pour les applications d’entreprise où la performance n’est pas primordiale, mais la réduction des coûts l’est.
  • Disques SSD Value SAS : développé par Toshiba Memory Corporation, le disque « Value SAS » est une nouvelle catégorie de disque SSD SAS qui exploite l’infrastructure de serveur SAS de PowerEdge pour offrir un niveau de performances, de latence et de fiabilité supérieur à celui des disques SSD SATA à prix comparable. Ces disques sont moins coûteux et offrent une performance inférieure à celle des disques SSD SAS standards, ce qui place leur niveau de performance entre ceux des disques SATA et SAS standard. « Value SAS » est un choix facile pour le remplacement de disques SSD SATA et offre une plus grande valeur pour la plupart des applications d’entreprise.
  • Disques SAS SSD : les disques SSD SAS sont basés sur les standards actuels de l’interface SAS. Les disques SSD SAS allient une fiabilité supérieure, l’intégrité des données et la récupération des données en cas de défaillance, de sorte qu’ils conviennent mieux aux applications nécessitant la performance optimale des disques SAS/SATA que les disques SSD SATA et Value SAS. Il est vrai que leur coût est plus élevé, mais si la performance est une exigence importante, alors les disques SSD SAS standards sont recommandés.
  • Disques PCIe SSD : le disque SSD PCIe Dell EMC PowerEdge Express Flash est un lecteur SSD à hautes performances qui offre un rendement d’E/S par seconde jusqu’à 2 000 fois plus élevé que celui des disques durs rotatifs traditionnels.

Pour de plus amples renseignements sur les résultats de performances selon la capacité du disque, veuillez consulter ce document de comparaison.