Dell EMC iDRAC Service Module

Dell EMC iDRAC Service Module 3.4.x

Pour les serveurs PowerEdge de 12e, 13e et 14e générations commercialisés à partir de mars 2019

iDRAC Service Module (iSM) est un service logiciel léger qui améliore l’intégration des fonctionnalités du système d’exploitation avec le contrôleur iDRAC et qui peut être installé sur les serveurs Dell PowerEdge de 12e génération ou plus récents. Le service iSM fournit au contrôleur iDRAC des informations relatives au système d’exploitation et ajoute des fonctionnalités telles que la réplication de journaux du Lifecycle Controller dans le journal du système d’exploitation, la prise en charge WMI (y compris le stockage), les alertes SNMP iDRAC via le système d’exploitation, la réinitialisation matérielle du contrôleur iDRAC et le cycle d’alimentation complet à distance. Le service iSM automatise le processus de collecte des rapports SupportAssist pour iDRAC, entraînant ainsi une résolution plus rapide des problèmes. Ce service a un impact très faible sur le processeur hôte et sollicite moins de mémoire que les agents intrabandes tels que Dell EMC OpenManage Server Administrator (OMSA), ce qui permet d’étendre la gestion du contrôleur iDRAC dans les systèmes d’exploitation hôtes pris en charge.

Nouveautés depuis la version iSM 3.3.x :
  • Prise en charge du nouveau système d’exploitation : Windows 10 RS5 (client), RHEL 7.6, VMware ESXi 6.7 U1
  • Protection TLS activée pour la sécurisation de la communication entre iSM et iDRAC via la passerelle SE-BMC
  • Authentification unique (SSO, Single Sign-On) pour accéder à l’interface graphique utilisateur iDRAC à partir du poste de travail des administrateurs du système d’exploitation hôte pour Windows et Linux
  • Fonctionnalité de répartition automatique activée pour le module SupportAssist intégré (Windows uniquement)
  • Activation de la communication IPv6 entre iSM et iDRAC via la passerelle SE-BMC sous Linux
  • La collecte des données du système d’exploitation SupportAssist sur VMware ESXi prend en charge la collecte en mode filtre pour une plus grande confidentialité
  • Correctifs
  • Événement ASR « Watchdog Timer Expired » (minuteur de surveillance expiré), qui sera consigné lorsque Windows Management Instrumentation n’est pas exécuté sur le système d’exploitation hôte
    • iSM activera désormais uniquement les paramètres globaux ip_forward sur le système d’exploitation hôte, uniquement lorsque l’accès iDRAC via la fonctionnalité Système d’exploitation hôte est activée sur le système d’exploitation Linux
Vous trouverez plus d’informations sur la configuration système requise, les nouvelles fonctionnalités, l’installation et l’utilisation du produit dans la documentation d’iDRAC Service Module 3.4.

Remarque : Pour les modèles de serveurs de 14e génération commercialisés après décembre 2019, rendez-vous sur la page www.dell.com/support  et sélectionnez votre modèle pour obtenir la version d’iSM requise.

Pour télécharger iSM, choisissez le système d’exploitation et le format d’installation. Le format DUP (package de mise à jour Dell) fournit une installation plus rapide qui installe uniquement les fonctionnalités par défaut, alors que les packages spécifiques au système d’exploitation contiennent généralement une installation via un assistant permettant de choisir des fonctionnalités spécifiques.

Microsoft Windows Server 2016, Server 2019 LTS et le client Windows 10 (uniquement pour le modèle Dell Precision 7920 au format rack) :

Red Hat Enterprise Linux (RHEL), CentOS 6.10 et 7.6 (x86_64 uniquement) et RHEL Workstation 7.6 (uniquement pour le modèle Dell Precision 7920) :

Novell SuSE Linux Enterprise Server (SLES) 15 (x86_64 uniquement) :VMware 6.5 U2 et 6.7 U1 :Remarque : Il n’est plus nécessaire de redémarrer iSM après l’installation ou la mise à niveau de la version iSM 3.2.0 ou ultérieure sur ESXi.

Ubuntu Server 18.04.02 LTS (serveurs 14G uniquement) :